Archives pour la catégorie Annonce

Les Oiseaux de passage/3

Pour la 3ème édition, Chahut organise le festival des Oiseaux de Passage et vous accueille à la ferme de Vieux Ville les 5,6, 7 octobre. 6 mois de préparation avec une petite pause estivale, 15 organisateurs et organisatrices pour coordonner environ 200 bénévoles, artistes et intervenant.es, 2 chapiteaux, 36 Kilo-watt d’électricité, 120 kg de légumes, 1500 l de bière, 20 000 euros de budget en autofinancement et une bonne dose d’enthousiasme. Voilà tout ce qu’il faut pour émerveiller vos yeux, vos oreilles et vos papilles gustatives.

Programmation Oiseaux de Passage – 3ème édition

Jeudi 5 Octobre

Vendredi 6 Octobre

Samedi 7 Octobre

Les entresorts, tous les jours

NOMAD’S LAND

Ce forum qui se déroulera le 16 septembre 2017 à Bazouges s/Hédé est l’occasion de faire découvrir à la population les formes d’habitation légères: chalets, roulottes, habitats paille, tiny house, kerterre, écoquille, yourtes, tipis…

  • Proposer de nouvelles solutions pour l’accès au logement, ou à ce mode de vie choisi, sans avoir à s’endetter sur 25 ou 30 ans.
  • Repeupler les zones rurales, faire vivre et maintenir ouverte des terres agricoles.

Ce n’est pas d’autoriser l’habitat de manière anarchique, mais de proposer un cadre qui intègre l’habitat léger dans une approche globale d’un territoire et de permettre à des groupes de personnes, qui choisissent la simplicité, de s’installer sur une terre, la faire vivre, y vivre, en vivre, sans que cela coûte à la collectivité et nuise à l’environnement.

Ce  type d’habitat peut également permettre de créer chez soi une extension autonome (bureau, chambre, atelier…).

Ce forum qui rassemblera plusieurs dizaines d’exposants, proposera des conférences sur l’autonomie et la législation, des ateliers et des témoignages sur ces types d’habitats en plein essor. Il sera ponctué par des animations et se terminera en musique avec le swing pétillant du trio ACCORDéS à CRis Ainsi que le groupe Narma & the Walili beat borther’s.

Contactez nous pour en savoir plus (forumhabitatleger@cequinouslie.fr)

Pour être bénévole sur l’événement, inscrivez vous sur : https://huit.re/NomadsLand

Programme complet sur la page facebook et le site du Barzouges cequinouslie.fr

La grosse entube: Le retour!

Programme de la deuxième rencontre intermondiale d’attractions foraines artisanales.

 Vendredi 22 Septembre

-17h30 ouverture

-18 heures ouverture de la fête foraine et des entresorts et costumerie

-20 heures Spectacle : Le Délirium du Papillon par Typhus Bronx

-21 heures concert: Nerfertiti in the kitchen https://nefertitiinthekitchen.bandcamp.com/

-22h30 Fête foraine

-23h30 Concert : Pas d’nom pas d’maison http://www.pasdnompasdmaison.fr/

-01h Fermeture officielle (camping sur place)

Samedi 23 Septembre:

-16h 00Ouverture du site

-16 heures ouverture de la fête foraine et des entresorts et costumerie

-20 Heures Spectacle Mike starnight https://www.youtube.com/watch?v=_Z3mt746QsI

-21heures Fête foraine

-22 Heures Spectacle Typhus Bronx La petite histoire que va te faire flipper ta race (tellement qu’elle fait peur)

https://vimeo.com/208459958

-23 Heures 30 concert The mitchi bitchi bar http://themitchibitchibar.com/

-01Heure DJ Kyem et le tibazar https://soundcloud.com/dj-kyem-nosystem

 

Entrée au dés pipés, costumerie, restauration et bar sur place, camping..

La fête foraine comprendra:

-Fête foraine des Gueux forains http://collectifdesgueux.com/#jeuxforains

– Fête foraine des Glingués http://www.famillewalili.fr/?page_id=25
-Des attractions de l’atelier perché https://www.facebook.com/latelierperche/
– Certains membre du « village des entersorts » https://villagedesentresorts.wordpress.com/

collectif de l’entourloupe!

Si l’année dernière; les sales gosses du fond de la classe prenaient possession de l’école de la Jordane; ils reviennent avec quelques rides en plus au festival d’Aurillac pastille 53 là où chantent les Alouettes. Faites chauffer les déambulateurs!


Seront présents à la deuxième édition du « collectif de l’entourloupe »; les compagnies; collectifs; groupes et autres formes suivantes suivantes:
– Le Centre International des Théâtre Itinérants (http://www.citinerant.eu/);
– La Dead compagny (http://dead-company.blogspot.fr/p/contre.html);
– La Cie qui s’y colle? (http://quisycolle.wixsite.com/quisycolle)
– Les échappés du bal (http://lesechappesdubal.com/actualit%C3%A9s.html);
– La Cie JOYO (https://www.facebook.com/La-Compagnie-Joyo-157397027648095/);
– La Famille Walili (http://www.famillewalili.fr/);
– Ze Witches (https://www.facebook.com/ZeWitches-1152108301547096/?ref=nf);
– Blanche (https://villagedesentresorts.wordpress.com/…/les-contes-de…/);
– La chuchoteuse (https://villagedesentresorts.wordpress.com/…/la-chuchoteuse/);
– Le syndrome à bascule (https://villagedesentresorts.wordpress.com/…/les-soeurs-bi…/);
– La Cie sans faire de bruit (https://www.sfb-theatre.com/lacompagnie/);
– Manivel swing (https://www.manivelswing.com/);
– Los Fariniz (https://www.facebook.com/fariniz/?rc=p);
– Les bourgeois des Kiev (https://www.facebook.com/Les-Bourgeois-de-Kiev-28709702483…/);
– la Cie T’as pas dit balle (https://cietaspasditballe.wordpress.com/);
– Cie Bruital (https://www.facebook.com/bruitalcie/?ref=py_c);
– Cie L’artisan (http://cielartisan.legtux.org/);
– Cie Microsillon (http://www.microsillon.net/);
– Les Bart’apach’ (http://bartapach.blogspot.fr/)
– Autour du nez (http://autourdunez.com/)
– Pavan takin (http://www.pavantakin.fr/)
– Malade[s] (http://www.malades-music.com/)
– Fanfara éléctronica (https://soundcloud.com/fanfaraelectronica)
– Fatras (http://fatras.net/)

Limonade et bière artisanale, costumerie, bonne Mangeaille Bio et Locale!

Soutenez le plus gros des petits festival.

Bonjour à toutes et tous ,

Les 9 et 10 Juin avaient lieu la 7ème édition de « Elle est pas belle ma K’ravane ? » organisée à Saint Jean su Couesnon par le Gitan’rtistik.
Malgré une belle programmation et un lieu toujours aussi accueillant, nous n’avons pas pu rentrer dans nos frais et avons encore perdu de l’argent ( 2843 euros pour être précis )

Plusieurs éditions ont été déficitaire et nous nous sommes toujours dit qu’il ne fallait pas lâcher l’affaire et continuer à faire ce festival en espérant toujours que la fois d’après ça serait bon . Malheureusement nous ne sommes pas arrivés encore et la charge de déficit commence à être compliqué pour la mini asso que nous sommes.
Les 13 et 14 Octobre 2017 , il y aura bien la 8ème édition et les 4 ans du Gitan’rtistik mais ça sera peut être la dernière sans votre aide.

Nous n’avons pour l’instant jamais fait d’appel aux dons mais c’est fois ci : NOUS AVONS VRAIMENT BESOIN DE VOUS !
Vous pouvez donner ce que vous voulez, partager au max autour de vous, prendre votre prévente dès à présent pour le we du 13 et 14 Octobre.

Ce festival a une jauge limitée à 250 personnes pour pouvoir profiter pleinement de la qualité des concerts et des spectacles , alors venez nous rejoindre dans le plus gros des ptits festival !
Merci à toutes et tous

Jean Michel https://www.facebook.com/gitanrtistik/

Festival HOUSSAY

Samedi 29 juin
13h Pot d’accueil, musique avec la disco-mobile, marché d’artisans, expos
15h Fête foraine, animations
16h45 Fin de la fête foraine avec le crieur de rue et goûter
17h Spectacle «45°sans eau»
18h30 Spectacle «Les gobeurs d’enclume»
19h30 Disco-mobile et restauration
20h30 Concert «Narma and the Walili beat brother’s»
23h Concert «Hop Hop Hop Crew»
01h «Thom knoker’s» (electro-swing)

Dimanche 30 juin
12h Ouverture au public, disco-mobile, marché d’artisans, expos
14h Fête foraine, animations
16h Spectacle «45° sans eau»
17h- Spectacle «Le cabaret de Monsieur Sergueï»
18h Concert «C’est qui paulette»

La Famille Walili au festival Douar Dioull

Festival des luttes – 21, 22 et 23 juillet 2017 à Plougonver (22)

Le collectif Douar Didoull organise pour la deuxième année consécutive le « Festival des luttes/Gouelioù ar stourmoù ».

Les projets miniers ici et ailleurs ne sont plus que jamais au cœur de l’actualité devant le refus du nouveau gouvernement d’abroger à ce jour les différents permis.
Pendant 3 jours, les 21-22-23 juillet 2017, des collectifs / associations opposés aux projets miniers et à d’autres projets inutiles imposés se retrouveront sur le site du Dibar à Plougonver(22) pour un riche programme alliant conférences, débats, concerts, fest-noz. Restauration et camping durant les 3 jours.

Le festival des luttes, ce sont des concerts :

Les Olivensteins – groupe mythique par excellence qui ont marqué la scène punk de 1978 à 1980. Leurs chansons « fier de ne rien faire » ainsi qu »euthanasie » ont été reprises par les Wampas ainsi que les Sales Majestés qui s’en sont directement inspirés. En 2015, le groupe se reforme faisant quelques concerts dans des grandes salles. Nous avons la chance de les recevoir pour ce festival.
(https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Olivensteins)

Les Clébards – Ce groupe qui tourne depuis plus de dix ans a écumé les salles. Ils viendront nous présenter leur nouvel album toujours un peu punk mais avec un accordéon et une guitare sèche. Ces chansons à texte poétique parfois, mais toujours engagé, leur punk passe par la musette, le folk…
http://www.lesclebards.com/

La famille Walili – Le collectif rennais d’une vingtaine de membres seront présents pendant tout le week-end avec leur énergie et leur savoir faire. Ils nous feront voyager, danser avec leur musique du monde, rire avec leur spectacle de clown, toujours avec une énergie débordante, le plus compliqué étant de les arrêter ! http://www.famillewalili.fr/

Soïg Siberil – Un des meilleurs guitaristes bretons viendra nous surprendre avec son nouvel album d’inspiration irlandaise, folk et rock.
(http://www.soigsiberil.com/)

Easy Peasy – Un mélange qui détonne sur fond de musique balkanique avec un chant hip hop qui arrache ! A découvrir ou redécouvrir !
(http://www.ezpzmusic.com/)

Startijenn – Né en 1997, c’est un des plus importants groupes de fest-noz plein d’énergie – ils vous feront danser avec Ar Sav, Darhaou, …

  • Startijenn
  • Les Clébards
  • Les Olivensteins
  • Easy Peasy

Télécharger et distribuer l’affiche ➡

Voir le programme ➡

Mais aussi des débats/conférences, des films :

Les débats, cette année encore, nous ferons un point sur la situation actuelle des différents projets miniers bretons (avec intervention des militants associatifs) et aussi sur les mines d’ailleurs en présence des collectifs français et notamment sur les projets miniers en Guyane en présence de Maiouri Nature Guyane et d’ingénieur sans frontières. Nous présenterons également le film réalisé sur la mine de Salau en Ariège en présence de la réalisatrice et un documentaire sur la mine d’or de Roumanie : Rosia Montania, en présence du réalisateur
Nous aborderons aussi :

  • Les conséquences sociales et environnementales de l’industrie extractive et dans un second temps les enjeux et limites du recyclage des ressources rares dans une perspective d’eco-conception. Cette conférence sera animée par Laurent Ciarabelli : Chargé de campagne Modes de production et de consommation responsables aux Amis de la Terre France et Judith Pigneur d’Ingénieur Sans Frontières.
  • Les luttes contre les mines d’Uranium en Bretagne : les nouvelles stratégies, animé par Lylian Le Goff, médecin, impliqué depuis de nombreuses années dans la préservation de l’environnement et la prévention sanitaire, responsable de la mission Biotechnologies de France Nature Environnement
  • Les déchets radioactifs sur le centre d’enfouissement de Bures (film) avec l’intervention de Irène Gunepin, inlassable militante contre l’enfouissement des déchets nucléaires
  • Les OGM cachés, animé par les faucheurs volontaires
    Le dimanche traitera aussi d’autres luttes :
  • L’actualité sur la vallée de la Roya animée par Anna Bednik – A la frontière italienne, les habitants subissent le projet de construction du tunnel de Tende…
  • Notre organisation face à la répression avec le collectif anti-répression de Nantes/ZAD

Un communication en breton sur le thème des mines avec Francis Favereau, linguiste et écrivain breton
Et n’oublions pas l’atelier désintoxication à la langue de bois, de et avec Franck Lepage, militant de l’éducation populaire bien connu par ses conférences gesticulées